L’issue aurait été toute autre. Alors que de l'autre côté du Pacifique les studios Disney commençaient à peine à remonter la pente après la période noire des années 70-80, au Japon les studios Ghibli étaient en pleine âge d'or!Hayao Miyazaki, après avoir terminé Le Château dans le Ciel se préparait à sortir Mon Voisin Totoro. Les bombardiers américains arrosent Kobé de plusieurs milliers de tonnes de bombes incendiaires. BANDE ORIGINALE : Michio Mamiya Suite sans fin. On pensait ainsi que Mon Voisin Totoro profiterait de ces entrées. Au printemps 1945, la reconquête du Pacifique par les troupes américaines est achevée. Report. C’est de leur propre chef, sur une décision de Seita, que les enfants décident d’abord de faire couvert à part, puis de quitter le foyer pour aller s’installer dans un abri isolé. PHOTOGRAPHIE : Nobuo Koyama Il est impressionnant de voir à quel point un dessin animé peut créer des personnages si profonds et humains. Japon, été 1945. Son décès serait alors un représentation de la défaite du Japon. De fait, le résultat est au moins aussi bouleversant…. Les libertés qu’ils prennent par rapport aux conventions sociales en viennent à un moment à gêner Setsuko elle-même : tandis qu’ils se font à manger dans leur coin en réaction aux reproches de la tante, la fillette reproche la mauvaise tenue de son frère à table. En un gros plan qui fait l’effet d’un couperet, le garçon s’éteint avoir murmuré un ultime nom : Setsuko. J'ai jamais pleuré devant aucun film, celui la non plus mais il etait vraiment pas loin de m'arracher une larme c'est vraiment fort comme film. courte-focale.fr/cin…, Le mois d'août sera cinéphile ou ne sera pas. « Avec Le Tombeau des lucioles, Takahata a rompu tous les préjugés » – Le Point. Takahata, par les superbes partis-pris narratifs dont il enrichit l’œuvre originale, prolonge la motivation initiale de l’auteur : faire face à ses démons et, peut-être, s’en libérer – on y reviendra. Le tombeau des lucioles de Takahata Isao Le roman et le film I- Compare l’extrait du début de la nouvelle d’Akiyuki NOSAKA et le début du film d’animation. Drame incroyable de l’après-guerre comme il y a dû s’en nouer beaucoup de par le monde, le jeune Nosaka est retrouvé par un père biologique sorti de nulle part. Au lieu de ça, Seita commet des actes non seulement répréhensibles, mais également extrêmement dangereux, comme lorsqu’il pille les maisons abandonnées par les familles ayant fui vers les abris lors des bombardements. Accueillante au départ, celle-ci multiplie rapidement les gestes a priori détestables envers Seita et Setsuko : elle reproche au garçon de ne pas participer à l’effort de guerre et à la petite de pleurer la nuit, ne leur sert plus que du bouillon et non de la nourriture consistante, se sert largement dans les provisions qu’avait faites Seita et fait vendre les kimonos de sa défunte belle-sœur. Le papier que @nobodysmith75 a consacré aux WIP montre un ensemble hétérogène ► courte-focale.fr/fes…, Courte-Focale.fr : Analyse de Tonari no Totoro, de Hayao Miyazaki (Japon - 1988). Retrouvez les 807 critiques et avis pour le film Le Tombeau des lucioles, réalisé par Isao Takahata avec les voix de J. Robert Spencer, Ayano Shiraishi, Veronica Taylor Un film pour les adultes, mais poignant, à déconseiller pour ceux qui ne supportent pas de voir souffrir (et mourir) des enfants. » comme s’il était prêt à repartir immédiatement au combat, peu importent les centaines de milliers de morts que les bombardements viennent de causer, peu importe l’anéantissement quasi-total de l’armée et de la flotte japonaises. Sorti en 1988, il s'agit d'une adaptation d'une nouvelle partiellement autobiographique La Tombe des Lucioles de Akiyuki Nosaka. Seita aurait pu participer à l’effort de guerre, sa sœur retrouver une scolarité normale. Le feu et la lumière Le quotidien, (vie, survie) : le foyer est le premier objet que l’enfant achète. Il retrace l'histoire tragique d'un garçon Seita et de sa petite sœur Setsuko devenus orphelins et mal nourris suite au décès de leur mère sous les bombardements de Kobe en 1945. Available for download on Traxsource. Il est adapté de La Tombe des lucioles, nouvelle semi-autobiographique écrite en 1967 par Akiyuki Nosaka. On conçoit sans problème qu’après la féérie et la fin pleine d’espoir de ce dernier, la chronique de la mort annoncée de deux orphelins de guerre suscite un malaise, et que l’on veuille rester sur le sentiment de légèreté procuré par les aventures de Totoro, Satsuki et Mei plutôt que de se confronter à la lente agonie de Setsuko. Créez votre compte Kanpai pour gérer votre profil et récupérer votre historique de participation (questions, réponses). Le tombeau des lucioles a beau être un dessin animé, il n'est pas, contrairement à ce que l'on pourrait penser, destiné aux enfants. Signaler un contenu abusif. Objectifs : Découvrir le contexte historique et littéraire du film. L’animation ne l’atténue que partiellement, et l’on en vient à se demander comment certains enfants de par le monde ont pu réagir face à la dureté extrême de cette histoire (aux Etats-Unis, le film était adressé à un public de plus de huit ans, en France, il était tout public avec la mention « scènes difficiles »). Analyser deux séquences. Cette proximité des âges des protagonistes des deux films pourrait bien renforcer l’impression que ceux-ci constituent les deux faces d’une même œuvre. Après le bombardement de Kobé, Seita, un adolescent de quatorze ans et sa petite sœur de quatre ans, Setsuko, orphelins, vont s’installer chez leur tante à quelques dizaines de kilomètres de chez eux. Browse more videos. Ce seront les plus meurtriers de l’histoire. Cette nouvelle est presque autobiographique puisque la petite soeur de Nosaka est décédée de malnutrition pendant la Seconde Guerre Mondiale. Fleex automatically detects the English expressions in Le tombeau des lucioles, such as "quill pen", "spirit away" or "sewer rat". GENRE : Animation, Anime, Enfance, Drame, Guerre nécessaire]. Quant aux lucioles, elles sont connues autant pour la lumière qu’elles produisent que pour leur durée de vie bien éphémère… Ainsi, plus que l’affrontement de la vie et de la mort, c’est la cohabitation de ces dernières que montre le film : non seulement le quotidien des protagonistes est envahi par la mort dès le tout début du flash-back, mais à chaque fois que le « récit-cadre » (les fantômes de Seita et Setsuko qui se penchent sur leur passé) réapparaît, ça n’est pas vraiment pour offrir un contrepoids au malheur du « récit encadré », c’est pour souligner l’importance d’une étape dans la déchéance des deux enfants. Penser que l’auteur, à l’âge du personnage de Seita, a perdu sa mère dans les bombardements, vu sa petite sœur mourir de malnutrition et fini dans une maison de correction après quelques vols de nourriture a quelque chose d’insupportable. Sur le papier, un pari plus kamikaze tu meurs. Un travelling qui nous détaille le corps extrêmement faible de Seita, son visage moribond, confirme la crudité de la situation décrite comme réelle. Certes, leur tante ne les retient pas, mais ce qui peut passer au départ comme un jeu pour les enfants (qui décident par exemple des pièces de la “maison”) est en réalité la première des décisions qui conduiront à leur perte. On peut aussi imaginer une autre lecture plus allégorique qui voit en Seita la personnification du Japon pendant la Seconde Guerre Mondiale, avec ses mauvais choix tactiques et son repli sur soi, voire une fierté mal placée. Le tombeau des lucioles The Grave of the Fireflies. Peut-être a-t-elle elle-même conscience que par ce simple geste, elle se reconnaît à son tour, après son frère, comme marginale. Cette nouvelle est presque autobiographique puisque la petite soeur de Nosaka est décédée de malnutrition pendant la Seconde Guerre Mondiale. Le tombeau des lucioles - The Grave of the Fireflies. A great way to perfect your English! Les lumières de la ville, avec lesquelles les insectes qui entourent comme toujours Seita et Setsuko finissent par se confondre, sont comme les lucioles de nos vies à nous . Un très beau film qui vous fera certainement pleurer. Find Le Tombeau des lucioles [Édition Collector] at Amazon.com Movies & TV, home of thousands of titles on DVD and Blu-ray. Le jeune homme attend un médicament ou une piqûre miracle qui solutionnerait tous leurs problèmes d’un coup de baguette magique, or c’est son choix de vie pour eux, pourtant rémédiable, qui les conduira dans la détresse jusqu’à la mort. Le Tombeau des Lucioles était un succès (au moins d’estime) assuré : avant même sa sortie, de nombreux conseils d’établissements (un équivalent nippon des school boards à l’américaine) avaient manifesté leur intention d’emmener leurs élèves voir ce film aux vertus pédagogiques évidentes. Report. En été 1945, la ville de Kobe, au Japon, est en flammes. Il n’en fallait pas plus pour nous procurer un panel d’émotions intenses. See reviews & details on a wide selection of Blu-ray & DVDs, both new & used. Playing next. Ils se réfugient dans un bunker désaffecté en pleine campagne et vivent des jours heureux illuminés par la présence de milliers de lucioles. Les larmes qui coulaient déjà depuis un bon bout de temps sur nos joues deviennent alors incertaines, à la fois d’attendrissement profond et de tristesse immense. Les cinémas choisissaient l’ordre de diffusion, du coup certains spectateurs qui avaient commencé la séance avec Totoro n’ont pas supporté la dureté de l’oeuvre de Takahata. Le Tombeau Des Lucioles Fond Ecran Écran Pc Chat Roux Dessins Couple Anime Manga Couples Dessins Animés Art Anime Fille Manga. L’enchantement de ce moment n’efface pas la dureté presque insoutenable du spectacle de la mort d’un enfant dont on a fait l’expérience quelques minutes plus tôt (et dans ce moment-là, l’animation n’offre plus aucune « protection émotionnelle »). La seule chose à laquelle on puisse réellement s’en prendre, au final, c’est donc bien la guerre elle-même. Ce détail, présent dans la nouvelle de Nosaka, est d’une ironie extrêmement sombre qui ne rend que plus révoltante l’histoire des deux enfants. La plupart des spectateurs du Tombeau des Lucioles ont été extrêmement touchés par le sort que vivent Seita et Setsuko, depuis le décès de leur mère jusqu’à leur propre mort. synopsis Le bombardement de ». Il dénonce l'isolement des orphelins pendant les guerres et l'animosité qu'il peut exister entre des personnes qui ne sont pas de la même famille. Cela aurait certainement coupé le film de son public, car le poids des images n’est pas négligeable. Découvrez la critique du film Le Tombeau des lucioles de Isao Takahata - Hommage au grand Isao Takahata, maître des studios Ghibli décédé ce 5 avril. La famille de Seita et Setsuko semble plutôt aisée. Revenons aux éléments disséminés par l’intrigue tout au long du film. La réaction de Setsuko est infime : sans acquiescer, elle s’affaisse simplement un peu, mais en gardant un visage grave. Vos yeux et vos oreilles s’en souviendront toujours. MONTAGE : Takeshi Seyama Les quelques scènes qui renvoient Seita à la maladresse de son choix d’isolement sont terribles : il y a d’abord cet après-midi où plusieurs gamins du coin passent devant l’abris des protagonistes pendant l’absence de ces derniers et n’en croient pas leurs yeux, trouvant des grenouilles séchées et autres aliments qu’ils n’accepteraient jamais d’ingurgiter, même en ces temps difficiles, à la maison. Vers la fin du film, Seita prépare la crémation de Setsuko et observe une famille visiblement aisée qui revient heureuse dans sa maison après avoir apparemment fuit les bombardements pendant des mois. 1:08. Un deuil pour en évoquer un autre, figuré furtivement par un plan d’une crudité incroyable (un souvenir de Seita) où le corps de la mère, recouvert de pansements ensanglantés, est jeté dans une fosse commune. Il décide donc d’adapter une nouvelle éponyme, publiée en 1967 par l’écrivain Akiyuki Nosaka. La petite fille ne tardera pas à apparaître à son tour. De même, la représentation des bombardiers et des frappes américaines est extrêmement fidèle aux raids aériens et aux attaques de l’époque sur le Japon.Fidèle à ses habitudes, Takahata s’est énormément documenté pour livrer des séquences les plus proches possible de la manière dont cela s’est passé. Notre cri d'amour à la série : courte-focale.fr/cin…, Cette semaine sera consacrée à Steven Soderbergh, l'homme qui savait tout faire. Il n’en fallait pas plus pour nous procurer un panel d’émotions intenses. Envers le public, auquel il ne livre pas seulement un formidable document historique ou le drame suprême de l’enfance, mais également une sorte de pensée vivifiante pour affronter la vie et ses épreuves. ... (cf. Lorsqu’un employé de la gare trouve dans la poche de Seita une vieille boîte de bonbons métallique, il la jette derrière au loin, dans l’herbe, derrière le bâtiment. C’est par cette phrase terrible que le silence des premières secondes du film est brisé. « On s’en fiche, on est tous seuls, non ? Mais le coupable désigné reste la guerre qui cause tant de victimes directes et, en l’occurrence, peut-être un peu plus collatérales. En ce que l’on est amené à ce constat basique par une multitude de petits détails du film sans que celui-ci n’ait à aucun moment l’air de verser dans le réquisitoire ou la réflexion transcendante, Le Tombeau des Lucioles est bien l’un des plus grands films antimilitaristes de l’histoire du cinéma. Référence absolue dans l’univers de l’animation, le studio a imprimé dans les esprits de ses admirateurs une patte graphique unique liée à ses fondateurs illustres, Hayao Miyazaki et Isao Takahata, malheureusement disparu il y a peu. Find images and videos about le tombeau des lucioles on We Heart It - the app to get lost in what you love. Du coup, la maîtresse de maison les aurait nourris convenablement. Au Japon, il est possible depuis 2005 d’acheter les bonbons de Setsuko, Sakuma Shiki Drops, vendus 200¥ (~1,59€) dans une petite boîte identique à celle du film. Dans les derniers mois de la Seconde Guerre Mondiale, peu avant la fin du rationnement, le funeste destin des enfants est un gâchis qui aurait été évitable si Seita ne s’était pas voilé la face et avait été plus mature et plus responsable. Le tombeau des lucioles (1988), de Isao Takahata : les 11ères minutes. Film Animation, Japon, 1988, 1h28. Nosaka expliquera même, lors d’une interview, qu’il reconnut dans le film d'animation le quartier où il vécut enfant, jusqu’à la précision du rendu des maisons et des coins de rue. REALISATION : Isao Takahata Aucun ordre de diffusion n’ayant été officiellement spécifié, les spectateurs pouvaient choisir librement le film qu’ils verraient en premier ou les cinémas celui qu’ils proposeraient en premier. Le 27 septembre 1940, le Japon signa le Pacte tripartite avec l'Allemagne et l'Italie et intégra ainsi l'alliance militaire connue sous le nom d'« Axe ». En ce que les fantômes prennent une longueur d’avance sur l’histoire et viennent nous signaler très tôt l’importance de ce lieu, le caractère tragique du récit nous est violemment rappelé : c’est littéralement le début de leur propre fin que regardent les fantômes. ... BONNE FETE DE NOEL ET DE FIN D’ANNEE. Le film a 1 épisode au Japon et 1 épisode en France chez le diffuseur Kaze. https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Tombeau_des_lucioles Synopsis. Une des grandes diff… Pour rappel, Le Tombeau des Lucioles prend place dans le Japon de 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs projets sont soumis à Tokuma, le groupe qui a financé la création du studio Ghibli. Il décide donc d’adapter une nouvelle éponyme, publiée en 1967 par l’écrivain Akiyuki Nosaka. fin du dossier pédagogique) (ou bien l’image sur laquelle la petite fille est recroquevillée et le garçon sur la barre fixe) • … Lorsque Seita apprend que Setsuko a compris le décès de leur mère, au moment où elle enterre les lucioles, c’est symptomatique : il les a enfermés tous deux dans un univers où s’entremêlent espoir et mensonge, où leur père va bientôt donner signe de vie et où le Japon tient bon dans cette guerre. Toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire. L’enfance, son insouciance, sa naïveté rendent en partie compréhensible une telle réaction, de même qu’elles excusent les décisions parfois étonnantes de Seita. Le Tombeau des Lucioles, le 1er décembre ! L’esprit de Seita se repenche sur son passé et regarde sa propre mort. Le tombeau des lucioles, c'est un peu le genre de films où vous pleurez du début à la fin, sans vous arrêter une seconde et ce, même si vous êtes pas du genre à jouer de vos glandes lacrymales. ANNEE DE SORTIE : 16 avril 1988 Story telling : "Le tombeau des lucioles" est inspiré du dessin animée de Takahata. Kobe est une ville portuaire, capitale de la préfecture de Hyogo dans la région du Kansai, avec plus d'un…, La popularité de Ghibli a beau avoir largement dépassé les frontières japonaises, en particulier depuis le…, Né le 29 octobre 1935 à Ise, petit dernier d'une fratrie de sept, Isao Takahata grandit à Okayama où il fera…, Le Conte de la princesse Kaguya est un film d'animation japonais réalisé par Isao Takahata et produit par le…, Pour faire écho et en complément de la biographie de Hayao Miyazaki, j'ai choisi de vous proposer également l…, L’adaptation d’une bande-dessinée Analyse réalisée à partir de : Fiches CNC maître et élève. Un garçon, une petite fille, des bonbons, des lucioles, une dominante rouge, la nuit, la mort : tous ces éléments décisifs sont réunis dans un plan où apparaît le titre. Seita, en particulier, est a priori montré comme un garçon courageux qui prend soin de sa sœur face à la désaffection des adultes. Si l’avancée des troupes prend plus ou moins fin à ce moment-là, une série de bombardements débute en mars. Ils contemplent tous les deux les lumières des gratte-ciel d’un Kobe contemporain, une époque où ils auraient dû terminer naturellement leurs jours. Dossier Le tombeau des lucioles sur Manga news - Présentation - Présentation Japon, seconde guerre mondiale, été 1945. https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Tombeau_des_lucioles Télérama. Tout se mélange et se percute. " Le tombeau des lucioles est un film plein de valeurs et de sentiments. Slava, je te conseille de lire le roman, je l'ai trouvé plus juste et moins pleurnichard. Cinémas. Image uploaded by Faustinelndr. Sachant sa mère cardiaque, donc ne pouvant pas courir, Seita lui demande de partir se réfugier à l’abri avant eux lorsque les bombardiers américains lachent leur salve de bombes incendiaires sur Kobe. Entrez. Ce poème comme "Le Tombeau Organisez votre séjour à l'aide de Keikaku, spécialiste du Japon, Découvrez les confiseries japonaises (5% de réduction). On apprend que Seita travaillait dans une usine mais que celle-ci, comme son école, a été détruite par les bombardements. Suite au décès de leur mère, face à leur maison brûlée et à l’absence de réponse de leur père, le frère et la sœur partent vivre chez une tante éloignée à Nishinomiya (à une quinzaine de kilomètres de Kobe). On raconte que les animateurs se seraient inspirés, pour dessiner Setsuko, des moues et des pleurs de Brigitte Fossey lorsqu’elle jouait, à cinq ans, Paulette dans les magnifiques Jeux interdits de René Clément (1952). Le Tombeau des Lucioles - Studio Ghibli Sorti au Japon le même jour que Mon Voisin de Totoro de Hayao Miyazaki, Le Tombeau des Lucioles d'Isao Takahata fête ses 30 ans. Tellement cité qu'on a parfois l'impression qu'aux yeux des gens, c'est le film le plus triste. Alors qu’il incinère la petite, la maison de l’autre côté du lac reprend vie ; une famille retourne s’y installer, après avoir probablement fui dans un lieu plus sécurisé pendant des mois. Le tombeau des lucioles The Grave of the Fireflies. Transmettre le cinéma. Leur insouciance dérange. Sa réputation n’est plus à faire et sa capacité à mêler les niveaux de lecture dans des histoires aussi touchantes que profondes aura marqué durablement plus d’un spectateu… Cette auto-exclusion des personnages de la société sera explicitée, lorsqu’un paysan à qui ils demandent à manger leur explique qu’avec des rationnements de plus en plus durs, on n’a plus rien à manger en dehors de la communauté. DOCUMENT 1 : Extrait « Le tombeau des lucioles » 1h10 à 1h12 (Chapitre 7 du DVD) DOCUMENT 2 : L’état du pays en 1945. k. la date de la fin de cette guerre. L’espoir et le bonheur doivent être au diapason. Le Tombeau des Lucioles est un film du studio Ghibli paru en 1988.Isao Takahata nous emmène dans un univers déprimant et triste couplé à une histoire poignante. Story telling : "Le tombeau des lucioles" est inspiré du dessin animée de Takahata. Seita, un adolescent, doit s'occuper de Tetsuko, sa petite soeur, après la mort brutale de leurs parents. « En 1945, le Japon se trouve dans une situation économique dramatique. » LE FILM : Différentes temporalités se croisent tout au long du film, construit en strates de temps en flash-backs intégrés dans d'autres flash-backs encore. » demandera Setsuko le lendemain matin en leur creusant une tombe. Mais là encore – et c’est tout l’impact dévastateur du film de Takahata – on ne saurait accabler ces personnages, les désigner comme « méchants » aussi rapidement qu’on a l’habitude de le faire face à la plupart des films visant un jeune public. Des sentiments de fraternité, exemple d'amour et de mort. Celle-ci se fait sous nos yeux à nous aussi, dans des couleurs froides, aussi livides que le teint du garçon, comme vidées de leur substance. Merci pour cette analyse riche et sensible du film je vais l’utliser pour travailler avec mes élèves. Nous sommes entre mars et avril 1945. « Pourquoi est-ce que les lucioles meurent tellement vite ? Les enfants s’endorment déjà que nous est montrée à nous seuls, dans un gros plan extrêmement sombre, la mort d’une luciole dont la lumière s’affaiblit progressivement avant qu’elle ne tombe de la moustiquaire. Le premier et le deuxième garçons ne sont qu’une seule et même personne. Après le bombardement de Kobé, Seita, un adolescent de quatorze ans et sa petite soeur de quatre ans, Setsuko, orphelins, vont s’installer chez leur tante à quelques dizaines de kilomètres de chez eux. Le Tombeau des Lucioles sortira au cinéma au Japon, en séance commune avec Mon Voisin Totoro de Hayao Miyazaki. 6-59), on Érudit. Elle, peut-être inquiète et revenant sur sa décision de les laisser partir, n’a de toute façon aucun moyen de les retrouver. Ils y emménageront bientôt, ne supportant plus de se sentir indésirables chez leur tante. Mais il est indéniable que, dans les deux tiers du film, le jeune âge de sa sœur, les caprices et les vrais chagrins dévastateurs (l’épisode des kimonos de la mère) de celle-ci contraignent Seita à passer la majorité de son temps à ménager la faim ou le moral de Setsuko. Playing next. A un unique moment, le cinéaste délaisse néanmoins ce point de vue des deux enfants ou de leurs fantômes : lors du bombardement de Kobé, au début du film. Plus tard, on le verra lire un livre exaltant visiblement la puissance militaire du pays et on l’entendra chanter une marche militaire en imaginant que les lucioles qu’il a faites entrer dans la moustiquaire de son lit dessinent la forme des bateaux de la revue navale après laquelle son père est parti à la guerre. A l’écran, un choc dévastateur qui efface le film original de notre mémoire. Mais la fontaine disparaît immédiatement et l’état du pilier se dégrade en même temps que l’éclairage change pour lui donner non plus des couleurs rougeoyantes mais grisâtres. Une innocence supposée pour évoquer ce qu’il y a de plus grave… Jusqu’à sa dernière image, Le Tombeau des Lucioles est un chef-d’œuvre de l’animation intelligente, non seulement éblouissante visuellement mais tous publics parce qu’à la fois didactique et d’une subtilité et d’une pudeur que l’on ne connaît qu’à très peu de films sur la guerre. Les… On continue donc les publications sur CF (surtout grâce au très prolifique @GuillaumeGas, avouons-le). Le tombeau des lucioles présentation Le Tombeau des lucioles est un film d'animation japonais de Isao Takahata du studio Ghibli, sorti en 1988. je viens de re re revoir le film ( cette fois ci en VOSTFR) je viens de faire attentions a plusieurs petit details et ne comprenais pas réellement tout, mais cette analyse m’a beaucoup éclairé, Werner Herzog qui revisite (sans l’avoir vu, paraît-il) le film culte d’Abel Ferrara ? L'expansion japonaise dans l'est de l'Asie commença en 1931 avec l'invasion de la Mandchourie, province chinoise, et se poursuivit en 1937 avec une offensive brutale contre la Chine. « Le tombeau des lucioles » : commentaire sur le film d’animation de Takahata. Le Tombeau Des Lucioles - Regarder maintenant Dans Le Cinéma Bientôt Cinémas Derniers remorques Nouvelles Trouver Film Commentaires. Seita décide de partir avec sa petite soeur. Par petites touches, un malaise est esquissé, une tension entre un pays qui se cloître dans un acharnement guerrier insensé puis entre dans une phase de deuil silencieux et deux enfants qui parviennent envers et contre tout à arracher à la désolation alentour quelques moments de joie. Le Tombeau des lucioles un film japonais sur la guerre pour quel âge ? LE TOMBEAU DES LUCIOLES Histoire des arts 2015 Extrait analysé : « Pourquoi est-ce que les lucioles meurent tellement vite ? Quittant symboliquement l’antre de la mort, la boîte « revient à la vie » : en même temps que de petits morceaux d’ossements, des lucioles s’en échappent et bientôt l’âme de Setsuko qui s’émerveille de la myriade de points lumineux qui forment comme des étoiles folles. Le film débute sur ses paroles : “Le 21 septembre 1945, je suis mort”. Les conditions morales n’étaient certes pas les meilleures, mais ils disposaient d’un toit confortable chez leur tante, d’une pièce pour eux seuls, de sanitaires où faire leurs besoins et se laver. Il est adapté de La Tombe des lucioles, nouvelle semi-autobiographique écrite en 1967 par Akiyuki Nosaka. Le plus touchant est certainement de voir celle-ci se prendre progressivement en charge elle-même, économiser les bonbons, les rentabiliser en remplissant la boîte vide d’eau qui prend leur goût, et finalement les fantasmer, puisque que dans le délire qui précède sa mort, elle suce des petits boutons en plastiques en croyant déguster encore les fameux bonbons.